Comment faire une detox

Margaux

28 novembre 2019

Pas de commentaire

Accueil Au fil des saisons

Detox : LE mode d’emploi

Detox : LE mode d’emploi


Aaaaah la fameuse cure detox… Pendant la période des fêtes on la voit partout dans les magazines, sur internet, en pharmacie… Chacun allant de sa pilule miracle a sa technique « – 3 kilos en 3jours » sans parler des éditions spéciales qui apparaissent pendant les fêtes de fin d’année… Je ne sais pas toi, mais moi le miracle j’y crois moyen 😉


Il y a heureusement à prendre mais surtout à laisser dans ce que tu peux lire ! Detox : LE mode d’emploi : 


La détox s’étudie en fonction des besoins et de la nature de chacun, de son temps, de son objectif … Ce qui fonctionne pour l’un n’ira pas forcément à l’autre. Nous sommes tous différents et c’est là même l’essence de la naturopathie. Il faut définir ton profil afin de personnaliser ta cure ! – Je le répète à chaque fois : tu es unique !


De plus la crise curative peu êtres surprenante si tu n’es pas informé ! – acné, transpiration, mauvaise haleine… Du pur bonheur je sais 😉 – 


Cet article n’est pas une énième recette de détox, je t’explique comment l’appliquer et la réussir. Ce n’est pas magique, il faut s’investir et se responsabiliser – comme d’hab !


Pourquoi faire une detox ?


Pour retrouver de l’énergie pardi ! De la vitalité, un meilleur sommeil, dire stop aux ballonnements, irritations cutanées, maux de tête, fatigue… En plus de perdre un peu de poids et d’améliorer l’aspect de ses cheveux et de sa peau !


Toute l’année le corps se charge en toxines via l’alimentation, la pollution, les médicaments, l’environnement, le tabac, l’alcool … mais aussi de manière endogène ; les organes produisent eux-mêmes des déchets qu’il faut éliminer. Comme une voiture qu’il faut vidanger.


Quand le corps s’encrasse, il réagit moins et est plus sensible aux agressions, il sature et montre certains signes avant d’en arriver à la maladie.


Et pour qui ?


Si ta vitalité ne le permet pas, il faut d’abord faire une cure de revitalisation pour permettre à tes organes de supporter le drainage. Detoxifier le corps demande de l’énergie, il faudra choisir la méthode, la puissance et la durée de la cure en fonction de sa vitalité. 


  • Les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas en faire.
  • Les personnes malades, âgées ou fragiles feront des cures très douces.
  • Les personnes pleines d’énergies pourront pratiquer une detox classique, voire plus agressive comme le jeune.


Mais alors quand ?


Faire une à deux cures par an de préférence à l’automne et/ou au printemps, moment où le foie (roi de l’épuration) est énergiquement plus disponible. Mais on peut la pratiquer tout au long de l’année après trop d’excès, une prise de xénobiotiques, ou simplement si on en ressent le besoin.


Il existe des cures plus ou moins longues, plus ou moins puissantes, ciblé sur un organe particulier ou plus global…


Comment s’organise une detox ?


1 – On fixe un objectif ce qui permet de garder sa motivation et d’être conscient de sa réussite. Sans ça on avance à l’aveugle et on baisse plus vite les bras. Par ce que oui, il faut se structurer et faire des efforts pour aller au bout ! Promis tu en sortiras fière !


2 – On se prépare, on se renseigne sur les crises curatives, elles ne sont pas systématiques mais peuvent survenir : C’est le signe que ton corps se déleste du plus lourd. Il faut le savoir et s’y préparer pour ne pas être surpris. Elles ne durent pas plus de 3 jours, si c’est le cas c’est que la cure n’est pas adaptée. 


3 – On se fait un planning et on fait les achats appropriés en amont pour être prêt ! C’est plus agréable, et enlève le facteur stress s’il manque un aliment ou un produit.


4 – On choisit le bon moment. On essaie se rend disponible à 100%. Dans le meilleur des cas on prend des vacances ou on refile les gosses à belle maman ! Mot d’ordre : repos du corps et de l’esprit !


5 – On est rigoureux ! C’est pourquoi il faut se renseigner et s’organiser en amont. Tu sais ce que tu fais et pourquoi, avec le soutien de ton naturopathe si une question survient ou si la lassitude se fait sentir.


6 – On pérennise sa cure : ne pas s’arrêter au premier signe de réussite, il reste encore des résidus à éliminer = L’encrassement se ressentira de plus belle.


7 – La cure touche à sa fin, bravo ! Fais le point sur les objectifs fixés et atteints et prends conscience du travail effectué.Reprends une alimentation normale progressivement, profites-en pour la repenser ainsi que ton mode de vie.


8 – Pour finir, et tirer un maximum de bénéfice : La cure de revitalisation ou de stabilisation (à définir avec ton thérapeute) pour limiter les carences en oligoéléments.


Le mot de la fin


Il existe aussi des cures plus courtes et plus faciles à réaliser, j’en parle dans un autre article. De mon point de vue il est préférable de commencer par une cure longue qui va chercher en profondeur pour repartir sur une base saine !


Voilà, ça y est ! Le masque est tombé, tu connais l’effroyable vérité sur ce qu’est véritablement une cure détox ! Non il ne suffit pas d’avaler 3 pilules par jour … Sinon à quoi serviraient mes années d’études ? Tu ne vas pas t’inventer mécanicien juste en regardant des tutos sur internet ? Alors fais de même pour t’occuper de toi 😉


Merci de m’avoir lu, pour prendre rdv c’est ici !